Estomac gonflé et respiration difficile : que faire ?

Les ballonnements constatés au niveau de l’abdomen sont généralement dus à un excès de gaz.

Avec la déglutition, l’air se retrouve comprimé dans le système digestif.

Cette situation est également liée à une alimentation inadaptée.

Estomac gonflé et respiration difficile que faire

Elle conduit souvent à une difficulté respiratoire qui peut devenir très gênante.

Voici quelques astuces pour vaincre le ballonnement de votre estomac.

Identifier les aliments qui provoquent le gonflement

Rétablir l’équilibre alimentaire est la meilleure approche pour combattre le gonflement de l’estomac.

Dans cette optique, il est crucial de bannir certains éléments de votre diète.

Il s’agit des glucides complexes difficiles à digérer.

Le pain, le brocoli, les haricots secs ainsi que les féculents sont à éviter.

Dans le même temps, les crudités et le chou peuvent entraîner le ballonnement.

En obtenant plus d’infos sur santemagazine.fr, vous serez davantage édifié sur le sujet.

Le lactose est une substance délicate pour le système digestif de plusieurs personnes.

Si vous êtes intolérant à cette dernière, évitez la consommation du fromage ainsi que du lait.

Toutefois, l’ajustement de votre alimentation ne doit pas se faire au hasard.

La meilleure approche consiste à prendre note des aliments qui composent votre régime lorsque vous constatez les gonflements.

Prendre son temps pour manger

Le mode de vie ou l’atteinte des objectifs journaliers favorisent les repas expéditifs.

En mangeant très rapidement vos repas, vous prenez le risque de stocker une grande quantité d’air.

Cette situation est encore plus préjudiciable lorsqu’elle devient une habitude.

Vous devez consacrer une vingtaine de minutes environ pour chaque repas.

Prenez le temps pour la mastication.

Privilégiez un espace calme et reposant pour manger.

En agissant de la sorte, votre faim est comblée ce qui évite le grignotage ultérieur.

Bannir certains comportements alimentaires

Les difficultés respiratoires liées à un estomac gonflé sont la résultante de mauvaises habitudes alimentaires.

La mastication du chewing-gum par exemple est en cause.

Il en est de même pour la consommation régulière des boissons gazeuses.

Ces comportements sont à l’origine d’un stockage progressif de gaz dans l’estomac.

L’abdomen se ballonne progressivement au point de gêner le processus respiratoire.

En les évitant, vous êtes sûrs de réduire les effets du gonflement.

Vous ne devez pas consommer des sucreries de façon excessive.

Bien qu’une consommation occasionnelle soit peu optimale, elle constitue une première étape vers la normalité.

Du reste, l’usage de pailles est fortement déconseillé.

Pour consommer vos boissons, privilégiez les verres.

Combattre la constipation

La constipation peut devenir un aspect aggravant le gonflement de l’estomac.

Les difficultés liées au transit intestinal favorisent un emmagasinement accru des gaz dans cette région du corps.

Il s’ensuit des ballonnements, des flatulences et même une gêne respiratoire.

Pour remédier à cette situation, le sport est la meilleure option.

En vous dépensant au quotidien, vous êtes sûr de régulariser votre système digestif.

Une séance d’une demi-heure de marche est conseillée à cet effet.

En plus de la pratique sportive, n’oubliez pas de vous hydrater convenablement.

Vous devez boire jusqu’à 1,5 litre d’eau chaque jour.

Pratiquer un exercice respiratoire

La manière de respirer à une incidence sur la santé en général.

Dans le cas d’un problème respiratoire, cet aspect est encore plus important.

Pour vous aider à maîtriser votre respiration, il existe un exercice très utile.

Commencez par mettre les paumes de vos mains en opposition à la hauteur de la gorge.

Cette disposition vous permettra de solliciter la thyroïde lors du processus respiratoire.

À l’aide du torse, orientez votre corps à gauche au cours de l’inspiration.

Cette approche vise à fluidifier la circulation sanguine en direction du cœur.

L’expiration se fait en orientant le buste dans le sens opposé.

Cette seconde phase aide à débarrasser le foie des toxines qui l’encombrent.

Après trois minutes de pratique, vous devez vous asseoir et fermer vos yeux.

L’étape finale est celle de la respiration profonde pour vous recentrer sur vous-même.

En conclusion, le gonflement de l’estomac et la respiration difficile sont intimement liés à l’alimentation et au stress.

Éviter l’alimentation industrielle est alors conseillé.

Du reste, il existe des traitements médicamenteux pour faire face à ce problème.


Articles connexes :

Douleur au milieu du dos : quelles solutions ?

Le lien entre la rééducation du périnée et le travail de posture ?