Nerf sciatique abimé : que faire ?

Le nerf sciatique est le nerf le gros de l’organisme.

C’est un tendon mixte sensitif qui est destiné aux membres inférieurs.

Il se situe dans la loge postérieure de chacune de nos jambes et rejoint la colonne vertébrale au bas du dos.

Nerf sciatique abimé que faire

Le nerf sciatique est très souvent sujet à une irritation communément appelée sciatique (névralgie sciatique) qui peut se manifester de plusieurs manières.

Si vous en souffrez voici les gestes que vous devez adopter.

Qu’est-ce que la sciatique ?

On parle de sciatique lorsqu’une ou plusieurs racines du nerf sciatique se retrouvent endommagées.

La douleur se fait principalement ressentir sur les fesses et les cuisses, et s’étend parfois jusqu’aux pieds.

Dans la plupart des cas, la douleur ne touche qu’une partie du corps.

On associe le plus souvent la sciatique à une hernie discale, mais elle peut parfois être due à d’autres facteurs.

Vous pouvez en savoir plus sur la sciatique en consultant un spécialiste ou en menant des recherches sur internet.

Que faire lorsque votre nerf sciatique est endommagé ?

Bien se reposer, mais pas trop

Selon le Pr Bernard Fouquet, chef du service de médecine physique et réadaptation du CHU de Tours, les douleurs neurologiques sont accentuées par la fatigue, et majorées par l’effort physique.

Alors, si vous êtes sujet à une crise sciatique, il faudrait tout d’abord que vous vous ménagiez.

C’est dire que, vous devez éviter les mouvements douloureux et favoriser les positions les plus confortables, sans toutefois vous retrouver alité.

Les longs trajets et toute activité susceptible d’entraîner des chocs sont à bannir.

Ainsi, le dos sera reposé et ne sera pas affecté par la fatigue.

Généralement, les symptômes de la sciatique se résorbent avant 4 semaines.

Seulement, ils peuvent refaire surface si rien n’est fait de façon préventive.

Il est également recommandé de consulter un médecin en urgence lorsque la douleur devient insupportable et qu’elle s’accompagne d’autres symptômes tels que l’incontinence, ou au contraire la rétention urinaire ou fécale, la perte soudaine de poids, etc.

En attendant de consulter un spécialiste, vous pouvez utiliser l’une des solutions suivantes pour soulager la douleur.

Prendre des anti-inflammatoires ou antidouleurs

Pour calmer vos douleurs, vous pourrez prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires.

S’ils ne constituent pas un traitement curatif, ils parviennent tout de même à éviter la propagation de la douleur.

Vous pourriez associer par exemple 1 g de paracétamol et 400 g d’ibuprofène à raison d’une prise toutes les deux heures, ceci 3 à 4 fois par jour.

Opter pour des infiltrations

Il s’agit d’injections de cortisone autour du nerf sciatique afin de réduire l’inflammation.

Elles sont recommandées dans le cas où le traitement aux antidouleurs par voie orale s’avère un échec.

Si vous ne ressentez aucun changement après une injection, vous avez la possibilité de vous faire injecter encore une fois seulement, 15 jours après.

Se faire opérer de la hernie discale

Cette option n’est envisagée que lorsque les traitements prescrits par le médecin n’ont pas été fructueux.

En général, les hernies discales régressent d’elles-mêmes et on compte environ 5 % qui doivent être opérées.

Faire des séances de kinésithérapie

Les massages pourront vous soulager pendant la crise sciatique.

Mais ceux-ci ne font pas l’objet d’un traitement curatif.

Ils joueront en revanche un rôle très important dans la prévention de la récidive.

En cas de hernie discale, plusieurs séances sont nécessaires (3 à 6 séances).

Vous pouvez également consulter un ostéopathe.

Pratiquer des exercices physiques tous les jours

L’objectif ici est de faire des mouvements dans la direction opposée à celle de la douleur, afin de vous soulager et de retrouver votre mobilité.

Même s’ils peuvent être douloureux, il est important d’effectuer des étirements au moins 4 fois par jour.


Articles connexes :

Le lien entre la rééducation du périnée et le travail de posture ?

Thérapie énergétique à distance pour soulager la douleur ?